Je m’informe sur l’exigence visuelle pour la conduite automobile Medelli
Background

Je m’informe sur l’exigence visuelle pour la conduite automobile

La réglementation française en matière d’aptitude visuelle à la conduite a été actualisée en août 2010 et s’inscrit dans la réglementation européenne du nouveau permis européen.

Que dit la réglementation ?

Les textes européens précisent les point suivants : "Tout candidat à un permis de conduire (voiture légère soit le permis B, lourd ou super lourd) devra subir les examens appropriés pour s'assurer qu'il a une acuité visuelle compatible avec la conduite des véhicules à moteur.

S'il y a une raison de penser que le candidat n'a pas une vision adéquate, il devra être examiné par une autorité médicale compétente.

Au cours de cet examen, l'attention devra porter plus particulièrement sur l'acuité visuelle, le champ visuel, la vision crépusculaire, la sensibilité à l'éblouissement et aux contrastes et la diplopie (vision double). "

Pour les personnes qui sont à la limite des normes règlementaires en terme d'acuité visuelle et de champ visuel, il est possible selon les résultats de tests d'éblouissement, de contraste, de vision crépusculaire, d'obtenir l'aptitude au permis automobile et ainsi pouvoir utiliser leur véhicule.

Cependant, il est obligatoire de pratiquer un test en auto-école spécialisée. Ce test doit être positif, il s'agit d'une véritable mise en situation.

L'adaptation française de ce texte européen considère qu'un refus d'aptitude ne peut s'appuyer sur un seul critère comme l'acuité visuelle.

Pour les permis usuels (automobile, motocyclette), le critère retenu est de 5/10en vision avec les 2 yeux.

L'étude de l'acuité visuelle est complétée par un champ visuel. Le champ visuel des 2 yeux ne doit pas être inférieur à 120 degrés en horizontal.

 

Schéma 5 : Vue antéro-postérieure de l'oeil avec glande lacrymale et septum

 

Si l'un des deux yeux a moins de 1/10l'autre œil doit avoir 5/10et un champ visuel binoculaire horizontal d'au moins 120°, ce champ visuel doit s'étendre d'au moins 50° vers la gauche et la droite et de 20° vers le haut et le bas.

 

Schéma 5 : Vue antéro-postérieure de l'oeil avec glande lacrymale et septum

 

Y a-t-il des normes différentes pour certains permis ?

Pour les taxis, ambulances et surtout les poids lourds, le meilleur œil doit avoir 8/10avec la correction optique habituelle, et l'œil le plus faible 1/10avec la correction habituelle. Toutes les personnes qui ont une vision faible sur un seul œil, qui étaient inaptes jusqu'à ce jour, vont pouvoir accéder au permis professionnel.

 

Schéma 5 : Vue antéro-postérieure de l'oeil avec glande lacrymale et septum

 

Pour le permis poids lourd, les normes de champ visuel ont légèrement changé soit 160° en horizontal (toujours les deux yeux ensemble en technique de champ visuel binoculaire, même si on a une petite atteinte de la vision périphérique).

Dans les 60° centraux, il ne doit y avoir absolument aucune anomalie du champ visuel des 2 yeux.

Y a-t-il des situations médicales qui interdisent la conduite ?

Les sensations d'éblouissement en conduite nocturne sont usuelles mais ne correspondent pas à ces situations.

 

Schéma 5 : Vue antéro-postérieure de l'oeil avec glande lacrymale et septum

 

Certaines maladies rendent la conduite automobile difficile.

C'est le cas de la rétinite pigmentaire ou de certains troubles de la vision nocturne.

D'autres situations altèrent le champ visuel comme les complications des tumeurs de l'hypophyse (petite glande endocrine qui se trouve à la base du crâne) ou provoquent l'apparition de trous dans le champ visuel (glaucome, dégénérescences de la macula qui est la zone la plus centrale de la rétine, 2 maladies qui peuvent apparaître avec l'avancée en âge).

L'évaluation et l'autorisation se font au cas par cas.

Y a-t-il des maladies qui imposent des contrôles visuels ou avis spécialisés ?

Certaines maladies nécessitent un avis spécialisé. Quelques exemples : maladies coronariennes, troubles du rythme cardiaque, chirurgie de l'œil, dépendance aux drogues, troubles du sommeil, diabète, épilepsie.

Selon le type de permis (voiture, poids lourd) le niveau d'exigence est différent.

Quelles explorations sont envisagées dans les cas « limites » par rapport aux tests usuels ?

Les conducteurs qui ne satisfont pas aux normes du champ visuel et de l'acuité visuelle doivent se soumettre à des tests de sensibilité à l'éblouissement et aux contrastes, effectués par une autorité médicale compétente.

La nouvelle réglementation permet d'obtenir un permis poids lourd, taxi, ambulance avec 

8/10sur le meilleur œil et 1/10d'acuité visuelle pour le moins bon œil.
Des dérogations sont possibles pour la délivrance du permis automobile dans les situations médicales qui comportent certains troubles de la vision avec altération du champ visuel.
Une autorité médicale compétente émet un avis transmis au préfet.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

Précédent Suivant
Recette RECETTE

Poulet Tex-Mex et riz

Recette pour 4 personnes - 405 calories par part

Infos Lue 31 fois

Article ARTICLE

Diabète de type 2 : je connais les objectifs de mon traitement

Infos Lue 113 fois
Conseillée par 1422 médecins

Article ARTICLE

Je me renseigne sur l’anorexie mentale

Infos Lue 190 fois
Conseillée par 266 médecins

Article ARTICLE

Je prends de bonnes mesures pour débarrasser mon enfant des poux

Infos Lue 1821 fois
Conseillée par 1233 médecins

Précédent Suivant

Avec Medelli, trouvez aussi un ophtalmologue
près de chez vous

Rechercher
chargement