Je me rapproche de l'association France Psoriasis Medelli
Mettre en favori

Je me rapproche de l'association France Psoriasis

Cette vidéo vous présente le rôle de l'association France Psoriasis, association qui vous écoute, vous conseille, vous accueille. Le psoriasis ayant souvent un retentissement important sur la vie, pouvoir parler est déjà un soutien psychologique. Comme, Ismehène, rapprochez vous de l'association et ne vous sentez plus exclu. Des patients et un réseau de dermatologues spécialisés dans cette maladie sont proches de vous.
Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Je vis avec...un psoriasis Medelli
Mettre en favori

Je vis avec...un psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Il provoque des lésions invalidantes et inesthétiques pouvant être associées à des démangeaisons. Cette maladie a parfois des répercussions importantes dans la vie quotidienne.

Le psoriasis, qu’est-ce que c’est ?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui peut survenir à tout âge.
Son origine n'est pas psychologique comme on le dit souvent mais génétique, associant un dérèglement du renouvellement de la peau et de l'immunité. Elle est caractérisée par l’apparition de plaques rouges recouvertes d’une épaisse peau blanchâtre qui semble peler.
Les zones atteintes sont principalement situées aux coudes et aux genoux (zones de frottement).
Les lésions s’étendent parfois au cuir chevelu, aux paumes et sur la plante des pieds, au niveau des articulations. Les organes génitaux et les plis peuvent être touchés.
Le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse.

Pourquoi mon épiderme réagit-il de cette façon ?

Votre peau présente une réaction inflammatoire excessive.
En temps normal, les cellules de l’épiderme se renouvellent tous les 28 jours.
Si vous souffrez de psoriasis, ce délai de renouvellement est réduit à 5 jours, voire à 3.
Ces cellules s’accumulent en croûtes blanches et épaisses.
Après leur décapage, ces plaques laissent apparaître des zones de peau rouge.

Prenez soin de votre peau, évitez les facteurs environnementaux connus pour aggraver le psoriasis et si votre psoriasis retentit sur votre vie, parlez en avec votre médecin.Prenez soin de votre peau, évitez les facteurs environnementaux connus pour aggraver le psoriasis et si votre psoriasis retentit sur votre vie, parlez en avec votre médecin.

Comment le psoriasis évolue-t-il ?

L’évolution de cette maladie est imprévisible. Le psoriasis peut régresser et disparaître pendant plusieurs années. Ou il peut réapparaître à l’occasion d’un changement de vie, d’un choc ou d’une période de fatigue.

Quels éléments favorisent le développement du psoriasis ?

Il existe une prédisposition génétique familiale dans 30 % des cas. Les poussées et l’évolution du psoriasis sont favorisées par des facteurs environnementaux.


Vous présentez peut-être un ou plusieurs facteurs déclenchants :

  • La prise de certains médicaments.

  • Un traumatisme cutané.

  • Un coup de soleil.

  • Une période de stress, de surmenage, de fatigue, un choc affectif.

  • Une tendance à l’obésité.

  • Une piqûre d’insecte ou une plaie.

La consommation d’alcool et le tabagisme sont des facteurs aggravants.
L’exposition au soleil (UV) améliore souvent le psoriasis (70 % des cas), mais peut dans certains cas l’aggraver(10 %) ou ne rien faire dans 20 % des cas.

Faut-il faire des examens complémentaires ?

Le diagnostic est clinique. En cas de doute, votre médecin pourra décider de pratiquer une biopsie cutanée.

Comment puis-je prendre soin de ma peau ?

  • Utilisez des produits de toilette non irritants.

  • Appliquez quotidiennement une crème hydratante sur tout le corps après votre toilette.

  • Evitez de gratter les zones atteintes : se gratter renouvelle le psoriasis et augmente l'envie de se gratter. C'est un cercle vicieux.

  • Enduisez les plaques d’une crème grasse pour les ramollir.

Existe-t-il des traitements qui pourront me guérir ?

On ne peut pas, à ce jour, guérir définitivement un psoriasis, mais plusieurs solutions existent pour agir contre les poussées (traitement d’attaque), et pour contenir la maladie (traitement d’entretien). Il convient de consulter votre médecin.
Les soins proposés dépendent de la gravité du psoriasis, qui est évaluée à la fois selon la surface cutanée atteinte et le retentissement sur la qualité de vie.
Il est souvent nécessaire de garder un traitement d’entretien au long cours, ce qui est le propre d’une maladie chronique.
Vous devrez consulter régulièrement votre médecin, tous les 3 à 6 mois, pour qu’il puisse s’assurer de l’efficacité du traitement au long cours.

  

Psoriasis localisé
Les traitements locaux conviennent pour ce psoriasis.

  • Les dermocorticoïdes améliorent nettement le psoriasis, mais les plaques récidivent souvent à l’arrêt du traitement.

  • Les analogues de la vitamine D agissent sur la multiplication des cellules de l’épiderme, mais la quantité maximale applicable est cependant limitée.

Parfois, quand les plaques sont trop épaisses, ces traitements doivent être appliqués après un décapage préalable de la zone atteinte par un mélange de corps gras et d’acide salicylique.
L’hydratation de la peau est très utile. L’emploi de produits hydratants dans le bain ou de crèmes hydratantes permet de lutter contre la sécheresse de votre peau et de l’assouplir.

  

Psoriasis étendu

  • La photothérapie est efficace pour des lésions portant sur plus de 30 % de la surface de l’épiderme. Il s’agit de séances UVA ou UVB qui s’effectuent dans le cabinet d’un dermatologue. Leur nombre varie en fonction de l’étendue du psoriasis et de sa régression.

  • La puvathérapie consiste en une exposition aux UVA en cabine. Avant la séance, vous devrez avoir absorbé un médicament qui accentue la sensibilité aux rayons ultraviolets.

  • La photothérapie par UVB ne nécessite aucune prise médicamenteuse spécifique.

  

Psoriasis sévère

  • Dans les cas les plus sévères, un traitement médicamenteux ou par injections peut vous être prescrit. On parle de traitement systémique, de biothérapies. Attention ! Le traitement qui vous est prescrit est spécifique, ne pratiquez pas l’automédication. Les cures thermales peuvent être un moment bénéfique. Parlez-en avec votre médecin.

Actuellement, les traitements diminuent les symptômes, mais ne permettent pas encore de guérir définitivement cette affection. Le psoriasis est une affection invalidante au quotidien. Vous pouvez avoir besoin d’un soutien psychologique. Différentes associations peuvent également vous apporter de l’information et/ou un soutien.
Fiche établie en collaboration avec l’association de patients France Psoriasis.
Pour la découvrir, consultez www.francepsoriasis.org.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Pour que le psoriasis ne gâche pas notre vie Medelli
Mettre en favori

Pour que le psoriasis ne gâche pas notre vie

Cette vidéo raconte le vécu de deux personnes ayant un psoriasis. Non contagieuse, cette maladie est pourtant difficile à vivre. Affronter le regard des autres, se couvrir, se priver de sorties, éviter la plage … Epreuve certes, mais formidables messages d'espoir que ces témoignages. Comme Ismehène et Yan, ne vous laissez pas aller : luttez, relativisez !
Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Mon enfant a un psoriasis Medelli
Mettre en favori

Mon enfant a un psoriasis

Le psoriasis est une maladie chronique de la peau d’origine multifactorielle, fréquente, qui concerne environ 2 % des personnes en France, et ce à tous les âges. Les enfants peuvent être touchés par cette maladie, quelquefois au cours des premières années de leur vie.

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau. La peau, comme tout tissu de l’organisme, se renouvelle régulièrement. Chez le patient atteint de psoriasis, celle-ci se renouvelle anormalement et trop rapidement. En effet, le renouvellement des cellules de l’épiderme, couche superficielle de la peau, s’effectue en 3 jours au lieu de 28 jours habituellement.

Quels sont les signes du psoriasis chez l’enfant ?

La plaque de psoriasis chez un enfant a généralement le même aspect que celle de l’adulte.

Elle se caractérise par l’apparition de plaques rouges recouvertes d’une épaisse peau blanchâtre, qui semble peler. Les zones atteintes sont principalement situées aux coudes et aux genoux (zones de frottement). Les lésions s’étendent parfois au cuir chevelu, aux paumes des mains, sur la plante des pieds et au niveau des articulations. Ces plaques peuvent entrainer des démangeaisons (“prurit”).

Maladie bénigne la plupart du temps, le psoriasis est souvent mal vécu par la personne qui en souffre. Cette maladie difficile à vivre au quotidien, peut avoir un retentissement psychologique non négligeable.

Existe-il des formes particulières de psoriasis chez un enfant ?

Tous les types de psoriasis peuvent s’observer chez l’enfant. Les formes les plus fréquemment rencontrées sont le psoriasis en plaques et celui du cuir chevelu.

Certaines formes sont spécifiques à l’enfant, comme :

  • Le psoriasis des “langes”, situé essentiellement au niveau de la zone des couches, sur les fesses, les organes génitaux et dans les plis de l’aine est retrouvé chez le nourrisson à partir de l’âge de 3 mois.

  • Le psoriasis “en gouttes”, éruption rapide et diffuse de petites plaques de psoriasis (<1 cm) prédominant sur le tronc, succède fréquemment à une infection de type angine, due à une bactérie appelée streptocoque.

Il semblerait exister chez l’enfant une plus grande fréquence de l’atteinte du visage et de la pulpe des doigts (pulpite). En revanche, l’atteinte des ongles et des articulations serait plus rare.

Est-ce une maladie fréquente chez les enfants ?

Le psoriasis n’est pas très fréquent chez l’enfant. Mais, plus d’un tiers des psoriasis de l’adulte ont en général démarré dans l’enfance, notamment au moment de l’adolescence.

Comment va évoluer le psoriasis de mon enfant ?

C’est une maladie chronique qui va évoluer par poussées, de fréquence et d’intensité imprévisibles. Ces poussées sont entrecoupées de périodes de rémissions, disparition partielle ou totale des lésions, dont la durée est plus ou moins longue. Ces rémissions sont spontanées ou induites par le traitement. A ce jour, il n’est pas possible de prédire l’évolution à l’âge adulte du psoriasis d’un enfant. Le psoriasis des “langes” et le psoriasis “en gouttes” ne seraient pas prédictifs de la survenue d’un psoriasis à l’adolescence, mais ceci n’exclut pas une apparition tardive de la maladie, à l’âge adulte.

Est-ce une maladie contagieuse ?

Non, le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse. Il n ‘y a pas de risque de transmission à d’autres personnes.

Le psoriasis de mon enfant est-il héréditaire ?

Il existe souvent une prédisposition familiale héréditaire au psoriasis dans au moins 30 % des cas. Un dérèglement du système immunitaire, système de défense de l’organisme, est aussi incriminé. Par ailleurs, des facteurs extérieurs, comme le stress, la fatigue, les infections, certains médicaments par exemple, peuvent favoriser la survenue de poussées de psoriasis.

Quels sont les traitements du psoriasis de l’enfant ?

Il n’existe pas de thérapeutiques qui permettent de guérir définitivement le psoriasis. Mais, certains traitements en application locale ou par voie générale, peuvent contrôler efficacement les poussées de la maladie. Le traitement sera adapté à la localisation des lésions, à leur extension, à l’aspect des plaques (plus ou moins épaisses, sèches, rouges), au retentissement sur la qualité de vie. Un suivi médical régulier, permettra de faire le point sur la maladie de votre enfant et ses conséquences.

Comment puis-je aider mon enfant ?

Une aide psychologique peut-être utile, notamment à l’adolescence, moment de fragilité psychologique, qui peut rendre la maladie difficile à supporter, avec parfois une dépression réactionnelle.

Il est important d’établir une relation médecin-enfant-parents étroite pour accompagner votre enfant dans la prise en charge de sa maladie et l’aider à la gérer au quotidien : à l'école, au cours de ses activités sportives, dans ses relations amicales et amoureuses, au moment de l’adolescence.

En cas de nécessité, il ne faut pas hésiter à expliquer à l’enseignant ou au professeur de sport de votre enfant, que le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse. Aucune restriction alimentaire, sportive ou vaccinale n’est justifiée.
Fiche établie en collaboration avec l’association de patients France Psoriasis.
Pour la découvrir, consultez www.francepsoriasis.org.

Vous pouvez également contacter la permanence nationale au 01 42 39 02 55.

 

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

Avec Medelli, trouvez aussi un dermatologue
près de chez vous

Rechercher
En savoir plus ? Parlez-en avec un médecin.
Prendre rendez-vous
chargement