Je sais comment éviter les accidents domestiques Medelli
Mettre en favori

Je sais comment éviter les accidents domestiques

La prévention, c’est comme la vaccination, les rappels sont impératifs ! Nous avons conçu pour vous qui aspirez à vivre en toute sécurité à la maison, pour vous qui voulez connaître et faire les bons gestes ce site d’informations, de conseils, régulièrement mis à jour.

http://www.ipad.asso.frr/

 

THÈME
Prévention des accidents domestiques dans la vie de tous les jours.

 

CEUX QUI SONT CONCERNÉS
Professionnels, particuliers, personnes vivant avec de jeunes enfants . Toute personne souhaitant sécuriser son environnement.

 

OBJECTIF
Faire prendre conscience de la réalité et de la dangerosité des accidents domestiques, prodiguer des conseils de sécurité.

 

ORIGINE
Site officiel de l’Institut de Prévention des Accidents domestiques.

 

CONTENU
Des articles, des fiches techniques et des statistiques pour informer sur les risques encourus, prévenir les accidents en tous genres (incendies, électrocution…) et ainsi aménager son espace de manière plus sûre.

 

LES PLUS
Un discours simple, facile d’accès, des fiches téléchargeables et des jeux pour éduquer les enfants. Un annuaire de tous les numéros d’urgence.

 

Institut de Prévention des Accidents domestiques
19, rue des Pimpelines,
27220 Saint-Laurent-des-Bois.
contact@ipad.asso.fr
Tél./Fax : 02 32 58 13 34.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Des punaises de lit chez moi : que dois-je savoir ? Medelli
Mettre en favori

Des punaises de lit chez moi : que dois-je savoir ?

L’infestation du domicile par les punaises de lit est souvent mal vécue. Pour vous en protéger, il est utile de connaître ces insectes.

Qu’est-ce qu’une punaise de lit ?

Une punaise de lit est un petit insecte parasite suceur de sang qui pique pour se nourrir. Son nom scientifique est Cimex lectularius, ou Cimex hemipterus en zone tropicale.

Les adultes mesurent entre cinq et sept millimètres. Ils ont un corps aplati, comme un confetti, sans ailes, et de couleur brune ou beige. Les jeunes sont plus petits et plus clairs que les adultes. Les œufs sont blancs, ne mesurent pas plus de un millimètre et sont pondus en petits amas (cinq à dix œufs) dans une substance collante.

Les punaises de lit sont actives principalement la nuit. Elles fuient la lumière du jour comme la lumière artificielle. Après leur repas, elles se regroupent généralement à quelques mètres de la personne qu’elles ont piquée. Elles restent principalement dans les chambres et les salons et se cachent dans les coutures de matelas ou de canapés, les structures de lits, les meubles, les objets, sous les papiers peints, dans les prises de courant, les cadres, les tringles ou les ourlets de rideaux, etc. Lorsque l’infestation est importante, elles envahissent plus largement l’habitation.

Où puis-je être en contact avec des punaises de lit ?

Les punaises de lit se trouvent surtout dans des hébergements fortement fréquentés par les êtres humains : hôtels, trains de nuit, auberges de jeunesse, maisons de retraites, etc. Elles sont présentes dans tous les pays du monde et n’épargnent pas les lieux de haut standing.

Comment puis-je reconnaître une piqûre de punaise de lit ?

Les piqûres de punaises de lit sont localisées sur les zones découvertes du corps et sont généralement alignées ou groupées par trois ou quatre. L’apparence des lésions est différente selon les individus, allant du simple bouton qui disparaît très vite à une urticaire géante. Ces piqûres provoquent souvent des démangeaisons, notamment le matin. Cet insecte n'est vecteur d’aucune maladie mais, la piqûre peut s’infecter si elle est grattée avec des mains sales.

Consultez un médecin si les démangeaisons sont trop importantes ou si les lésions deviennent rouges et chaudes.

Comment puis-je rechercher la présence de punaises de lit ?

L’écrasement des insectes dans votre lit la nuit laisse parfois des traînées de sang sur les draps. Vous pouvez également détecter des indices de la présence des punaises au niveau de leurs lieux de repos. Leurs déjections forment des amas noirs sur les surfaces imperméables ou des petites taches noires sur les tissus, et dégagent une odeur désagréable.

L’observation directe des punaises est parfois difficile du fait de leur petite taille et de leur activité nocturne. Une lampe de poche et une loupe vous aideront à les dénicher. N’hésitez pas à démonter et déplacer le mobilier, et à les traquer dans les moindres recoins des matelas, canapés, rideaux, etc.

Comment puis-je éviter d’infester mon domicile ?

Vous pouvez, sans le savoir, transporter des punaises dans votre linge ou vos bagages. Si au cours d’un voyage vous êtes piqué et suspectez la présence de punaises de lit, stockez vos bagages dans la salle de bains de votre lieu d’hébergement. A votre retour, déposez vos bagages dans votre salle de bains, lavez vos vêtements à une température supérieure à 55°C, nettoyez votre valise et pulvérisez un insecticide anti-cafards sur les charnières et les fermetures Eclair.

Un meuble ou un livre acheté d’occasion à l’étranger ou en France est également susceptible d’apporter des insectes à votre domicile. Inspectez-le minutieusement et, si nécessaire, lavez-le ou congelez-le durant 48 heures.

Comment puis-je débarrasser mon domicile des punaises de lit ?

Il est tout à fait possible de se débarrasser des punaises de lit, mais il faut être bien organisé.

Voici quelques mesures :
     •  Aspirez les lieux où les punaises se cachent. Vous devez ensuite fermer le sac de l’aspirateur et le jeter, nettoyer le conduit de l’aspirateur, aspirer de l’insecticide en poudre ou pulvériser de l’insecticide dans le conduit (ne pulvérisez jamais d’insecticide dans le conduit de l’aspirateur si celui-ci n’est pas débranché).
     •  Nettoyez à la vapeur (120°C) les tissus d’ameublement, rideaux, etc.
     •  Congelez les objets potentiellement infestés à – 20°C, pendant au moins 48 heures.
     •  Lavez les vêtements à une température supérieure à 55°C.
     •  Contactez une entreprise de désinsectisation, qui doit toujours effectuer deux interventions à environ deux semaines d’intervalles. Dégoupiller simplement une bombe aérosol au milieu de la pièce est strictement inutile.
     •  En dernier recours, vous pouvez combler les fissures des plinthes ou des portes, ou décoller le papier peint ou la moquette. Une solution est de faire appel à un désinsectiseur qui aura recours à des moyens plus efficaces comme le nettoyage à haute pression, le chauffage du mobilier ou l’utilisation d’insecticides puissants et adaptés.
     •  Si vous vous débarrassez d’un meuble infesté, laissez-le, si possible, dans une déchetterie. Si vous devez le déposer dans la rue afin qu’il soit enlevé par le service de propreté de votre mairie, indiquez clairement qu'il est infesté.

Que faire si tout mon immeuble est infesté ?

En cas d’infestation suspectée de l’ensemble de votre immeuble, vous devez mener une action concertée avec les autres habitants, en vous adressant à un désinsectiseur et éventuellement les services d’hygiène et de santé. Vous pouvez déclarer l’infestation auprès de l’Agence Régionale de Santé.

Si vous êtes locataire, les frais seront pris en charge par votre bailleur

Les punaises de lit ne transmettent pas de maladie. L’infestation peut devenir très pénible et induire une véritable souffrance psychologique (stress, phobie, dépression, isolement social, etc.). Parlez-en à votre médecin. Très rarement, les piqûres de punaises de lit provoquent des manifestations allergiques très graves. Dans ce cas, appelez en urgence le Samu (15 ou 112).

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
J'aménage ma maison pour éviter les chutes Medelli
Mettre en favori

J'aménage ma maison pour éviter les chutes

Un grand nombre de chutes pourrait être évité en aménageant mieux votre domicile et en prenant quelques précautions. Tour d’horizon des conseils anti-chute(s).

Supprimez les obstacles

Faites fixer les fils du téléphone et les fils électriques.

Libérez les voies de passage de tout objetou meuble au niveau des couloirs, près des portes, des escaliers ou encore dans les dégagements.

Faites attention aux revêtements de sol

Optez pour un revêtement de sol non glissant.

Supprimez votre descente de lit.

A défaut, faites poser des tapis antidérapants dans les pièces carrelées et fixez des adhésifs sous les tapis pour empêcher les coins de se relever.

Allumez la lumière

Multipliez les sources lumineuses, plafonniers et lampes, dans toute la maison.

Faites installer une veilleuse à allumage automatique pour la nuit ou allumez systématiquement en vous levant la nuit.

Équipez la salle de bains et les toilettes

Faites poser des poignées au niveau de la baignoire ou de la douche et même dans les toilettes.

Collez des pastilles antidérapantes dans le fond de la baignoire ou de la douche.

Équipez votre escalier

Faites fixer une rampe dans l'escalier et empruntez toujours les marches du côté le plus large.

Des nez de marche antidérapants pourront également être posés.

Soyez prudent(e)

Ne vous levez pas brusquement afin d'éviter d'avoir des vertiges.

Si vous devez saisir un objet en hauteur, utilisez un escabeau stable de 3 ou 4 marches plutôt qu'une chaise ou un tabouret.

De façon générale, évitez les situations à risque.

Gardez le contact

Il est également possible de faire installer une télé-alarme au moyen d'un boîtier émetteur relié à la prise téléphonique.

Ce système permet de pouvoir contacter 24h/24 une plate-forme téléphonique en appuyant simplement sur un médaillon porté autour du cou.

Vous pouvez faire appel au service relais de la Caisse régionale d'assurance maladie (CRAM) qui fera venir un ergothérapeute à votre domicile. Celui-ci vous conseillera et évaluera les aménagements souhaitables et les aides au financement. Vérifiez auprès de votre Caisse si ce service relais existe dans votre région.

Un ergothérapeute est un spécialiste de la rééducation et des handicaps. Il aide à retrouver le maximum d'autonomie dans les activités quotidiennes. Après un bilan des capacités et de l'environnement, il peut définir un projet adapté à votre situation.

Les aménagements de sécurité peuvent faire l'objet d'un crédit d'impôt plafonné.

Il est également possible d'obtenir un financement - sous condition - auprès du centre PACT (Protection Amélioration Conservation Transformation de l'habitat), de la DDE (Direction départementale de l'équipement), de la Délégation départementale de l'ANAH. Renseignements auprès de l'ADIL (Agence départementale pour l'information sur le logement).

Informez-vous auprès de votre Caisse régionale d'assurance maladie pour savoir si vous pouvez bénéficier de ces services.

 

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Je sécurise ma maison en limitant le risque d'accident Medelli
Mettre en favori

Je sécurise ma maison en limitant le risque d'accident

Les accidents domestiques font 20 000 victimes par an. La plupart pourraient être évités. La prévention passe par des mesures de sécurité simples à appliquer.

Quelles précautions dois-je prendre systématiquement dans la maison ?

Faites ramoner les conduits de cheminée et vérifiez vos installations électriques, de gaz et de chauffage une fois par an.
Respectez les normes de sécurité en matière d’installation électrique dans la salle de bains : installation de dispositifs différentiels à haute sensibilité (30 mA).
Faites poser des robinets avec limiteur de température ou avec un mitigeur thermostatique.
Ne bouchez jamais les entrées d’air.
Eteignez complètement vos cigarettes, ne fumez pas au lit.
Ne laissez pas d’appareils électriques en veille.

Comment puis-je éviter les risques dans la cuisine ?

La plupart des accidents ont lieu dans la cuisine.
Sur la cuisinière, tournez la queue des casseroles ou des poêles vers l’intérieur.
Si vous le pouvez, équipez-vous d’un four à porte isotherme.
Manipulez la friteuse avec précaution.
Ne transvasez jamais un produit toxique dans une bouteille alimentaire.

Quelles précautions dois-je prendre dans le jardin ?

Rangez outils, échelle et produits.
Méfiez-vous des plantes toxiques et des insectes.
Eloignez vos enfants du barbecue.
Ne les perdez jamais de vue si vous avez une piscine ou un bassin, même peu profond.
Installez un dispositif de sécurité pour que vos enfants n’y aient pas accès seuls.

Quelles précautions dois-je prendre quand je bricole ?

Portez une protection adaptée à ce que vous faites : masque, lunettes, gants, semelles antidérapantes.
Travaillez dans un endroit bien éclairé et aéré.
Coupez l’électricité quand vous travaillez sur des circuits électriques.
Stabilisez échelle et escabeau.
Rangez soigneusement outils et produits.
Ne désactivez jamais le système d’arrêt de sécurité des machines.
Débranchez une machine entre deux utilisations.

Dois-je me méfier des animaux ?

Les animaux, bien que familiers, peuvent avoir des réactions inattendues et mordre ou griffer.
Ne laissez jamais un enfant seul avec un animal.
Ne touchez pas et ne laissez pas votre enfant toucher un animal que vous ne connaissez pas.
Un animal ne doit pas rester dans la chambre où dort votre bébé.

Comment protéger mon bébé ?

Dans la chambre

  • Veillez à ce que l’écartement des barreaux de son lit soit compris entre 45 et 65 mm.

  • Ne posez jamais le couffin en hauteur.

  • Gardez toujours une main sur votre bébé lorsqu’il est sur la table à langer.

Dans le bain

  • Vérifiez la température de l’eau avec un thermomètre ou en trempant votre coude.

  • Ne laissez jamais votre bébé seul, même quelques instants.

Au moment du repas

  • Chauffez la nourriture de bébé au bain-marie plutôt qu’au micro-ondes (à cause des variations importantes de température). Vérifiez toujours la température du biberon ou du petit pot après avoir agité son contenu.

  • Attachez votre enfant avec un harnais sur sa chaise haute.

En voiture

  • Utilisez un siège adapté à l’âge de votre bébé. Et vérifiez les ceintures.

  • Ne voyagez jamais avec votre bébé sur les genoux, même pour un court trajet.

  • Ne le laissez jamais seul dans la voiture : la température monte vite dans une voiture fermée.

Comment protéger mes enfants ?

Pour éviter les chutes

  • Installez des barrières de sécurité dans l’escalier.

  • Evitez les descentes de lit sur le parquet.

  • Posez des protections sur les coins des meubles bas.

  • Ne laissez pas votre enfant seul dans une pièce dont la fenêtre est ouverte.

  • Ni chaises ni meubles bas devant les fenêtres : votre enfant peut grimper dessus.

Pour éviter les étouffements

  • Rangez les sacs en plastique hors de sa portée.

  • Ne laissez pas votre enfant manipuler de petits jouets ou de petits aliments comme les cacahuètes.

Pour éviter intoxications et brûlures

  • Ne laissez pas votre enfant seul dans la cuisine.

  • Enfermez à clé médicaments et produits ménagers.

  • Mettez des robinets thermostatiques dans la douche ou la baignoire.

  • Ne prenez pas votre enfant sur vos genoux quand vous buvez un liquide chaud.

  • Rangez allumettes et briquet.

  • Posez des cache-prise.

La sécurité dans ma maison passe par des mesures simples à mettre en oeuvre.La sécurité dans ma maison passe par des mesures simples à mettre en oeuvre.

Aucun dispositif ne remplace la vigilance et l’éducation. Surveillez toujours votre enfant et enseignez-lui la prudence.
Apprenez les gestes d’urgence : renseignez-vous à la préfecture pour connaître les lieux de formation.
En cas d’accident, composez le 15 (Samu), le 18 (pompiers) ou le 112 (numéro unique d’urgence européen).
En cas d’intoxication, appelez le 15.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

Avec Medelli, trouvez aussi un médecin généraliste
près de chez vous

Rechercher
En savoir plus ? Parlez-en avec un médecin.
Prendre rendez-vous
chargement