Je souffre d’anxiété : que devrais-je savoir ? Medelli
Mettre en favori

Je souffre d’anxiété : que devrais-je savoir ?

L’anxiété est une émotion tout à fait normale, qui aide le corps et l’esprit à se préparer à une situation difficile. Lorsque l’anxiété devient excessive, que ce soit en termes de durée, de fréquence ou d’intensité, c’est une véritable maladie psychique qui s’installe.

Qu’est-ce que l’anxiété ?

L’anxiété est un état d’inquiétude ou de malaise à l’idée d’une situation ressentie comme stressante ou menaçante, bien que l’objet causant cette angoisse ne soit pas toujours identifié.

Cet état psychique s’accompagne de manifestations physiques, parmi lesquelles des palpitations cardiaques, des bouffées de chaleur, une respiration difficile, des tremblements, voire des vertiges et des nausées.

L’anxiété est cependant une émotion normale, ressentie par presque tous à différents moments de la vie : avant un examen, un rendez-vous important, une situation éprouvante… Mais lorsque l’anxiété se répète fréquemment, s’installe dans la durée (avec des symptômes récurrents durant plus de six mois) en provoquant une réelle souffrance au quotidien, elle constitue une maladie psychique appelée trouble anxieux.

  Quels sont les différents types de troubles anxieux ?

Les troubles anxieux regroupent un grand nombre de troubles très variés ayant comme point commun une anxiété associée.

On y trouve les phobies spécifiques (peurs liées à un élément simple : serpents, hauteurs, orage, etc.) et les phobies sociales (peurs liées au regard des autres), l’état de stress post-traumatique, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), les troubles paniques (« crises de panique » imprévisibles et répétées) et l’anxiété généralisée (angoisse constante et incontrôlable).

  D’où vient l’anxiété ?

Les causes de l’anxiété et des troubles anxieux en général sont multiples et méconnues. Des évènements difficiles ou traumatisants durant l’enfance peuvent favoriser la survenue de troubles anxieux, tout comme la présence d’autres troubles psychiatriques ainsi que la consommation de drogue.

Des facteurs génétiques sont sûrement impliqués, des études ayant montré que les risques de développer un trouble anxieux sont plus importants lorsque qu’un membre de la famille souffre déjà de ces mêmes troubles.

Enfin, les troubles anxieux sont liés à des taux anormaux de certains neurotransmetteurs (principalement la sérotonine, la noradrénaline et le GABA). L’hormone du stress, le cortisol, estelle aussi probablement impliquée.

  Comment me faire aider ?

Dans le cas d’une anxiété ponctuelle, une bonne hygiène de vie permet de limiter les symptômes (activité physique régulière, rythme de sommeil équilibré, limitation de la consommation d’excitants et de drogues, etc.). Si les épisodes anxieux sont récurrents, un soutien psychologique peut vous aider. Enfin, la pratique du yoga et de différentes techniques de relaxation réduit fortement l’anxiété.

Dans le cas de véritables troubles anxieux, c’est-à-dire d’une anxiété pathologique, il est primordial de se faire aider par des professionnels de santé. Les psychothérapies, et particulièrement les thérapies cognitivo-comportementales (TCC), ont prouvé leur efficacité dans le traitement des troubles anxieux.

Si ces psychothérapies n’apportent pas de résultats satisfaisants, un traitement médicamenteux pourra vous être proposé. Les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS) sont généralement préférés aux benzodiazépines, une classe de médicaments psychotropes provoquant une forte dépendance. Quel que soit le type de traitement, celui-ci doit être suivi sous un contrôle médical étroit.

Les troubles anxieux font partie des troubles mentaux les plus fréquents : environ une personne sur cinq en souffrira au cours de sa vie, les femmes étant beaucoup plus touchées que les hommes. Le trouble anxieux le plus fréquent est la phobie spécifique.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Je me lave les mains plusieurs fois par jour Medelli
Mettre en favori

Je me lave les mains plusieurs fois par jour

Cette vidéo vous apprend à bien vous laver les mains. Le Dr Unvois vous explique qu'une bonne hygiène des mains vous permet d'éviter d'attraper des maladies et d'en transmettre à votre entourage. Enfants, adultes, pensez à vous laver les mains plusieurs fois par jour.
Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Je prends soin de mes jambes lourdes Medelli
Mettre en favori

Je prends soin de mes jambes lourdes

Varices, jambes lourdes et enflées, crampes nocturnes sont les principales manifestations de l’insuffisance veineuse. Une bonne hygiène de vie permet de la prévenir et de la soulager.
  • Perdez vos kilos superflus qui pèsent sur la paroi des veines de vos jambes. Le surpoids augmente le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et de problèmes articulaires. Une perte de 5 à 10 % de votre poids réduit de façon significative ce risque. Votre amincissement repose sur la mise en œuvre de règles d’hygiène et de diététique simples et la reprise d’une activité physique.

  • Buvez 1,5 litre d’eau par jour. L’eau favorise le drainage et l’élimination des déchets de l’organisme. C’est le principal constituant de nos cellules. Notre corps est composé à 65 % d’eau. Celle-ci est éliminée régulièrement (urine, transpiration, respiration) et doit donc être renouvelée sans attendre d’avoir soif.

  • Portez des vêtements amples et des talons plats. Evitez les chaussettes et les bas dont les élastiques entravent la circulation sanguine.

  • Préférez les douches fraîches aux bains. La chaleur dilate les vaisseaux et empêche le retour veineux. Douchez vos jambes à l’eau fraîche dans le sens du retour veineux, de la cheville vers la cuisse.

  • Si vous êtes assis(e) au travail, évitez de croiser les jambes, faites régulièrement des mouvements de pied. Marchez autant que possible quelques minutes toutes les heures, préférez l’escalier à l’ascenseur. Garez votre voiture à quelques minutes du bureau ou descendez une station avant votre arrêt.

  • Evitez les longues stations debout, le piétinement, et ne séjournez pas dans un endroit chauffé par le sol.

  • Si vous voyagez en avion, faites quelques pas aussi fréquemment que possible. Portez des bas de contention. Assis(e) à votre place, faites des exercices en contractant régulièrement les mollets, faites des flexions de chevilles et de genoux. Buvez régulièrement.

  • Surélevez légèrement vos pieds pour dormir. Chaque soir, massez-vous les jambes, de la cheville vers la cuisse.

  • L’été, restez à l’ombre d’un parasol. L’exposition prolongée au soleil dilate les veines, le sang stagne dans les jambes et le retour veineux n’est plus assurécorrectement.

  • Pratiquez une activité physique quotidienne pendant au moins une demi-heure comme la marche, le vélo, la natation... En travaillant, les muscles de vos jambes améliorent la circulation sanguine et le retour veineux.

  • Favorisez les exercices journaliers en allant à la boulangerie ou chercher les enfants à pied.

    Pour combattre l’insuffisance veineuse, l’idéal est de pratiquer un sport qui impose un effort progressif des muscles des membres inférieurs et une respiration régulière, afin de favoriser le retour veineux :

    • La marche prolongée du type randonnée.

    • La bicyclette ou le vélo d'appartement.

    • La natation avec battement de jambes.

    • La gymnastique au sol en favorisant les mouvements des muscles abdominaux, fessiers et jambiers.

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
    Je me brosse les dents plusieurs fois par jour Medelli
    Mettre en favori

    Je me brosse les dents plusieurs fois par jour

    Cette vidéo vous apprend à bien vous brosser les dents. Le Dr Unvois vous explique qu’une bonne hygiène dentaire vous permet d’éliminer la plaque dentaire responsable des caries. Enfants, adultes, pensez à vous brosser les dents plusieurs fois par jour.
    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

    Les fiches récemment consultées

    chargement