Je souffre d'asthme professionnel Medelli
Background

Je souffre d'asthme professionnel

L’environnement professionnel peut avoir des conséquences sur notre santé : il peut être responsable d’asthme.

Qu’est-ce que l’asthme professionnel ?

L’asthme est une inflammation des voies respiratoires, qui entraîne un rétrécissement des voies aériennes. Le sujet éprouve des difficultés à respirer.
L’asthme professionnel est déclenché ou aggravé par des éléments présents sur le lieu de travail.
Les métiers les plus touchés sont : les boulangers-pâtissiers, les métiers de la santé, les coiffeurs, les peintres, les travailleurs du bois et les personnels de nettoyage.

Quelles sont les différentes formes d’asthme professionnel ?

On distingue deux formes d’asthme professionnel :

  • La première se manifeste après un certain temps d’exposition à des produits déclencheurs, d’origine végétale ou animale ; ce temps peut varier entre quelques semaines et quelques années, par exemple pour certaines peintures.

  • La deuxième se caractérise par l’apparition rapide de symptômes : 24 h après l’exposition. Elle est due à la présence d’irritants en forte concentration, comme le chlore.

Comment puis-je savoir si je suis atteint d’asthme professionnel ?

Si vos symptômes disparaissent lorsque vous quittez votre lieu de travail, pendant vos congés par exemple, ou s’ils diminuent durant le week-end, il est probable que vous soyez atteint d’asthme professionnel.
Si vous avez changé de métier et si les symptômes n’étaient pas présents auparavant, parlez-en à votre médecin ou au médecin du travail.
Il revient au médecin de confirmer le diagnostic en utilisant les tests appropriés.

Que peut-on faire ?

Le traitement de l’asthme professionnel passe par l’éviction, c’est-à-dire l’arrêt de l’exposition au risque ; si l’éviction n’est pas possible, il faudrait au moins réduire l’exposition. Bien sûr, les traitements habituels de l’asthme (bronchodilatateurs, anti-inflammatoires…) peuvent être nécessaires pour contrôler les symptômes.
L’éviction du risque peut impliquer l’utilisation de produits moins allergisants, votre reclassement au sein de l’entreprise, voire votre réorientation. Celle-ci est parfois difficile à mettre en pratique.

Comment puis-je me réorienter ?

Si aucune solution n’est trouvée sur votre lieu de travail, vous pouvez vous adresser à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), lieu unique chargé de l’accueil et de l’accompagnement des personnes handicapées et de leurs proches, afin de préparer leur reclassement. Un bilan de compétences pourra être effectué, en vue de formuler des propositions pour une nouvelle formation professionnelle.

Supprimer le déclencheur de la crise d’asthme réduit les symptômes, mais c’est parfois au prix d’un reclassement, voire d’une réorientation professionnelle.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

Précédent Suivant
Vidéo VIDÉO

Mon bébé agrippe fortement mes doigts. Est-ce normal ?

Infos Lue 14 fois
Conseillée par 78 médecins

Recette RECETTE

Steaks de thon sauce citronnée à l’aneth

Recette pour 4 personnes - 477 calories par part

Infos Lue 4 fois

Article ARTICLE

Allergie cutanée à un médicament : ce que je dois savoir

Infos Lue 88 fois
Conseillée par 747 médecins

Vidéo VIDÉO

Barbara raconte sa vie avec la migraine

Infos Lue 280 fois
Conseillée par 112 médecins

Article ARTICLE

Un dosage de PSA m'a été prescrit

Infos Lue 104 fois
Conseillée par 627 médecins

Précédent Suivant

Avec Medelli, trouvez aussi un pneumologue
près de chez vous

Rechercher
chargement