Je vais passer une coloscopie Medelli
Background

Je vais passer une coloscopie

Une coloscopie est un examen qui permet d’observer l’intérieur du rectum et du côlon et, si nécessaire, de faire une biopsie ou de retirer des polypes.

Qu’est-ce qu’une coloscopie ?

Une coloscopie est un examen qui a pour but d’explorer la muqueuse du côlon (tissu intérieur qui tapisse le gros intestin) à l’aide d’une longue sonde flexible. Celle-ci est équipée d’un système optique lumineux, qui permet au médecin de visualiser l’examen sur un écran vidéo.

Pourquoi dois-je faire une coloscopie ?

La coloscopie recherche des anomalies de la paroi intestinale, qui peuvent être la cause de diarrhées, de saignements, de douleurs abdominales. Elle permet également de confirmer ou non un diagnostic.
L’objectif peut aussi être l’ablation de polypes (petites tumeurs le plus souvent bénignes) ou une biopsie (prélèvement d’un fragment de tissu pour analyse).
Au cours de la coloscopie, le coloscope est muni d’un minuscule bistouri électrique ou d’une pince actionnés par le médecin.

Comment puis-je me préparer avant l’examen ?

Vous devez être strictement à jeun, c’est-à-dire n’avoir ni mangé, ni bu, ni fumé depuis 4 à 6 heures.
Pour préparer votre côlon, la veille au soir ou quelques heures avant l’intervention, vous devrez absorber un liquide purgatif, destiné au lavage intestinal.
Pour que l’examen se passe dans les meilleures conditions possibles, vous devez respecter impérativement toutes les recommandations qui vous seront faites.

Comment l’examen se déroule-t-il ?

Vous êtes allongé(e) soit sur le dos, soit sur le côté (décubitus dorsal ou latéral). L’endoscope est introduit par l’anus. La progression à l’intérieur du côlon est facilitée par une injection d’air destinée à déplisser les parois du côlon.
La coloscopie est habituellement réalisée par un médecin. Une anesthésie générale peut être proposée pour une meilleure tolérance, mais, souvent, une prémédication relaxante suffit.
L’anesthésie générale nécessite une consultation pré-anesthésique avec un médecin anesthésiste qui vous remettra un questionnaire et vous posera des questions sur vos antécédents d’examens, vos allergies éventuelles et vos traitements en cours.
N’hésitez pas à lui poser des questions et, le cas échéant, à lui faire part de vos craintes ou appréhensions.

L’examen est-il douloureux ?

L’examen par lui-même n’est pas douloureux.
Après l’examen, vous pourrez ressentir une douleur abdominale modérée, due à l’air injecté dans vos intestins au cours de l’intervention.

L’examen présente-t-il des risques ?

Tout acte médical, même pratiqué dans les meilleures conditions de compétence et de sécurité, présente un risque de complications.
Conformément à la réglementation en vigueur dans les établissements hospitaliers, le matériel utilisé est soit à usage unique, soit désinfecté et stérilisé après chaque intervention pour prévenir d’éventuelles transmissions d’infections.
En cas d’anesthésie, une surveillance médicale est nécessaire jusqu’à ce que l’effet de l’anesthésie disparaisse.
Vous resterez à jeun pendant quelques heures suivant l’examen.

Quelles sont les complications éventuelles ?

La coloscopie est un examen courant et les complications sont rares.
Les principales sont :

  • La perforation de la paroi du côlon, principalement lors de l’ablation de polypes.

  • Des saignements, généralement en cas d’ablation de polypes et si vous prenez des médicaments qui fluidifient le sang.

Si des symptômes inhabituels apparaissent dans les heures ou les jours suivant l’intervention (douleurs, vomissements, fièvre, saignements…), prévenez votre médecin, l’établissement ou le service qui a pratiqué cet examen.

Combien de temps l’examen dure-t-il ?

Il dure environ 30 minutes.
Vous resterez sous surveillance médicale pendant quelques heures après l’examen.
En cas d’ablation de polypes, une surveillance peut être plus importante.
Après l’examen et la période de surveillance médicale, vous pourrez rentrer chez vous.

Où puis-je m’adresser pour passer cet examen ?

Votre médecin choisira l’établissement de soins adapté à cette intervention et vous rédigera une ordonnance à cet effet. N’oubliez pas de l’apporter le jour de l’examen.

Et les résultats ?

Les résultats visuels pourront vous être donnés dès la fin de l’intervention et seront adressés à votre médecin traitant. Ceux des prélèvements le seront quelques jours après l’examen.

Il s’agit d’un examen courant, mais très important, dont les indications devront être discutées avec votre médecin. Bien que souvent inconfortable, cet examen n’est pas douloureux.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

Précédent Suivant
Lien LIEN

Je mesure moi-même les différents paramètres de ma santé

Infos Lue 39 fois
Conseillée par 244 médecins

Article ARTICLE

Je souffre d'incontinence urinaire : ce que je dois savoir

Infos Lue 107 fois
Conseillée par 615 médecins

Article ARTICLE

Cancer de l’ovaire : je comprends l’origine de la maladie

Infos Lue 72 fois
Conseillée par 223 médecins

Lien LIEN

J’ai un cancer, je lis Rose magazine

Infos Lue 9 fois
Conseillée par 245 médecins

Recette RECETTE

Salade de légumes à la Grecque et pain pita

Recette pour 1 personne - 560 calories par part

Infos Lue 36 fois

Recette RECETTE

Poulet à la cacciatore accompagné de Spaghetti

Recette pour 4 personnes - 460 calories par part

Infos Lue 16 fois

Précédent Suivant
chargement