Le site du Comité National Contre le Tabagisme Medelli
Mettre en favori

Le site du Comité National Contre le Tabagisme

Le Comité National Contre le Tabagisme, association fondée en 1868, a pour objet de lutter contre le tabagisme sous toutes ses formes selon les grandes orientations définies par le Gouvernement et l’Organisation Mondiale de la Santé.

http://www.cnct.frhttp://www.cnct.fr

THÈME

Site consacré à la lutte contre le tabagisme.

CEUX QUI SONT CONCERNÉS

Tous publics.

OBJECTIF

Sensibiliser aux dangers du tabac et lutter contre celui-là ; protéger les non-fumeurs du tabagisme passif et les dissuader de commencer à fumer ; aider les fumeurs à arrêter de fumer.

ORIGINE

Site du Comité National Contre le Tabagisme.

CONTENU

Ces missions sont menées en collaboration avec de nombreux acteurs nationaux et internationaux du contrôle du tabac et en étroite relation avec le Ministère de la Santé et l’Institut National du Cancer. Elles s’étendent également à la formation des cadres français et étrangers de la santé de l’École des Hautes Études en Santé Publique.

Le CNCT propose un grand nombre d’informations sur le tabac et ses dangers, mais aussi des études sur son impact sociétal, son industrie, ainsi que sur son encadrement juridique. Le site du CNCT, ce sont aussi des documentations, des brochures et des publications variées au service de la lutte contre le tabac. Agir, tel est l’autre mot d’ordre du site qui aide les internautes intéressés à faire respecter leurs droits.

LES PLUS

L’approche globale du site qui lutte contre le tabagisme dans toutes ses dimensions : juridiques, politiques, éducatives, thérapeutiques ; l’accès facile à l’information et une action de « terrain » qui met l’accent sur la prévention.

 

CNCT
13, rue d'Uzès
75002 Paris.
Tél. : 01 55 78 85 10.
E-mail : cnct@cnct.fr

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Je prends connaissance des méfaits liés au tabac Medelli
Mettre en favori

Je prends connaissance des méfaits liés au tabac

L’organisme souffre à chaque bouffée de fumée inhalée. La cigarette est un véritable poison. Description des méfaits liés au tabac.

Mes cheveux

Mal irrigués, vos cheveux sont ternes et manquent de vitalité.

Mes yeux

Vous avez des conjonctivites à répétition. Votre vue baisse. Le vieillissement du cristallin est accéléré et le risque de cataracte accru.

Mes oreilles

Vous avez des troubles de l'audition et vous souffrez souvent d'infections.

Mon nez

Vous souffrez de rhinites à répétition. Votre odorat est altéré.

Ma bouche et ma gorge

Vos dents jaunissent et votre haleine est malodorante. Vous êtes concerné par les gingivites et le déchaussement des dents (parodontites). Vos cordes vocales sont irritées et votre voix s'altère. Le risque de cancers de la langue, du pharynx et des cordes vocales est multiplié.

Ma peau

Vous avez le teint brouillé, la peau plus sèche, des rides plus précoces et plus profondes. Votre cicatrisation est ralentie.

Mon système digestif

Votre oesophage est irrité par la fumée, ce qui provoque d'éventuels renvois de sucs gastriques. La cigarette peut entraîner un ulcère et/ou un cancer de l'oesophage ou de l'estomac.

Mes poumons

Vous vous essoufflez rapidement. Vous multipliez les bronchites chroniques et vous vous exposez au cancer du poumon.

Mon système cardiovasculaire

Votre rythme cardiaque s'accélère, votre tension artérielle s'élève. Le tabac augmente les dépôts de plaques de graisse (athérome) dans vos artères et la probabilité de l'obstruction des vaisseaux par un caillot de sang (thrombose) est majorée. Vous êtes menacé par l'angine de poitrine et/ou l'infarctus du myocarde, ainsi que par le risque d'attaque cérébrale.

Mon cerveau et mon système nerveux

Votre mémoire se dégrade et votre capacité d'attention se limite. Vous êtesirritable, nerveux, vous tremblez.

Mes os

L'ostéoporose est aggravée, car la perte osseuse est anticipée de 10 ans.

Mes reins et ma vessie

On relève un lien étroit entre le tabac et les cancers de la vessie et du rein.

Mes jambes

Elles sont souvent lourdes, gonflées. Ces troubles vasculaires favorisent l'artérite.

Mon appareil génital

Le tabac est un facteur d'impuissance et il diminue la fertilité aussi bien chez les hommes que chez les femmes. La ménopause est plus précoce chez la fumeuse.

Mon bébé

Les risques de grossesse extra-utérine et de fausse couche sont fortement augmentés, ainsi que les cas d'accouchement prématuré. Mal oxygénés et exposés aux substances toxiques, les bébés de fumeuses sont souvent plus petits à la naissance.

Le monoxyde de carbone (CO) est un bon indicateur des méfaits du tabac . Ce gaz toxique se trouve dans la fumée du tabac. Il passe dans vos poumons, puis dans le sang où il absorbe une quantité de l'oxygène présent. Sa mesure permet d'estimer l'imprégnation de votre organisme par le tabac. On le mesure en soufflant dans un petit appareil.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Arrêter de fumer peut m'apporter de vrais bénéfices pour ma santé Medelli
Mettre en favori

Arrêter de fumer peut m'apporter de vrais bénéfices pour ma santé

Vaincre la dépendance au tabac améliore la santé au quotidien. Les bénéfices sont rapides et nombreux.

Plus vous vous éloignez de votre dernière cigarette, plus vous augmentez vos chances de retrouver les fonctions normales de certains organes.

Mes cellules se réoxygènent

Une pause de 8 heures suffit pour que l'oxygénation de vos cellules redevienne normale.

Mon goût et mon odorat s'améliorent

Les terminaisons gustatives de votre langue et de votre palais retrouvent leurs fonctions en 24 heures.

Mon coeur se remet à fonctionner normalement

La pression sanguine, diminuée pendant l'exposition à la fumée, redevient normale 20 minutes après votre dernière cigarette.

Le risque d'infarctus du myocarde diminue dès les premiers jours sans tabac pour atteindre deux fois moins de risque au bout de seulement un an.

Le risque d'accident cérébral est identique à celui d'un non-fumeur dès la première année.

Mes poumons retrouvent leurs qualités

Ils commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée qui se sont accumulés.

Vous récupérez votre souffle dans les premiers mois.

Le risque de cancer diminue de moitié après 5 ans sans tabac.

Mes bronches reprennent de la souplesse

Respirer devient plus facile dès les premiers jours grâce à la reprise normale du mouvement des cils bronchiques qui repoussent et nettoient vos poumons.

La toux matinale diminue au bout de 3 ou 4 semaines.

De nombreux bénéfices surviennent rapidement après l'arrêt du tabac

 

Il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer car de nombreux bénéfices surviennent presque immédiatement.

10 à 15 ans après la dernière cigarette, on peut vivre aussi longtemps que ceux qui n'ont jamais fumé.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Arrêt du tabac : comment éviter l'éventuelle prise de poids ? Medelli
Mettre en favori

Arrêt du tabac : comment éviter l'éventuelle prise de poids ?

Vous souhaitez arrêter de fumer, mais vous avez peur de prendre du poids. Sachez que la prise de poids n’est pas systématique à l’arrêt du tabac. Une alimentation équilibrée et la pratique d’une activité sportive vous permettront d’atteindre vos objectifs de manière confortable et durable sur le long-terme.

Prend-on forcément du poids lorsqu’on arrête de fumer ?

Contrairement aux idées reçues, la prise de poids n’est pas systématique à l’arrêt du tabac : un tiers des fumeurs ne prend pas de poids, et même certains perdent un peu de poids. D’autres enfin atteignent le poids qu’ils auraient eu s’ils n’avaient jamais fumé et reviennent à leur poids de fumeur ensuite.

Pourquoi peut-on prendre du poids à l’arrêt du tabac ?

Il y a plusieurs raisons possibles :

  • Le tabac contient de la nicotine, qui agit à la fois comme un « coupe-faim » et qui augmente également les dépenses énergétiques.

  • Quand on arrête de fumer, on remplace parfois la prise d’une cigarette par du grignotage souvent gras et sucré pour calmer son stress.

  • L’arrêt du tabac s’accompagne de la redécouverte des goûts et des odeurs. Certaines personnes deviennent un peu plus gourmandes.

Comment puis-je préparer l’arrêt du tabac pour limiter le risque de prendre du poids ?

Vous pouvez profiter de l’arrêt du tabac pour vous poser quelques questions par rapport à votre alimentation :

  • La cigarette est-elle un coupe-faim avant les repas ?

  • Mangez-vous ou grignotez-vous souvent par habitude, pour vous calmer, vous occuper ou combler un manque ?

Cela vous permettra de préparer des stratégies pour éviter de remplacer l’envie de fumer par la nourriture. N’hésitez pas à consulter un médecin généraliste, un endocrinologue ou un nutritionniste pour faire le point sur votre régime alimentaire. Si nécessaire, demandez également l’aide d’un tabacologue.

Que puis-je faire en pratique pour limiter la prise de poids ?

Quelques règles et astuces simples vous permettront de limiter votre prise de poids :

  • Vous occuper en pratiquant des activités que vous aimez.

  • Faire les courses après avoir mangé.

  • Boire beaucoup d’eau pour ressentir de la satiété.

  • Manger lentement. La durée conseillée pour un repas (déjeuner et dîner) est de 25 minutes au minimum.

  • Vous servir une seule fois au moment des repas.

  • Éviter l’alcool.

  • Limiter les aliments gras, salés et sucrés.

  • Sortir de table après avoir mangé.

  • Eviter le grignotage en fractionnant vos repas. Par exemple, réservez votre dessert composé d’un laitage et/ ou un fruit pour le gouter.

Les substituts nicotiniques peuvent-ils m’aider ?

Vous pouvez prendre un traitement si vous éprouvez une dépendance physique vis-à-vis de la cigarette.

Cette dépendance physique se traduit par une pulsion (envie irrésistible) de fumer qui peut être forte et fréquente, mais qui ne dure en moyenne que deux minutes ; elle disparaîtra et reviendra quelques instants. Peu à peu, les pulsions feront place à des envies moins fortes, moins violentes.

Parfois, cette pulsion de fumer peut se transformer en une pulsion alimentaire. La prise d’un substitut nicotinique au moment où vous ressentez la pulsion peut vous aider.

Attention à bien vérifier que le dosage correspond à vos besoins. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Est-ce qu’une activité physique peut m’aider à limiter la prise de poids ?

L’activité physique est bénéfique, car elle permet de stabiliser le poids et d’éliminer l’anxiété et le stress. Vous pouvez par exemple marcher, vous déplacer à vélo, descendre à un arrêt de bus ou de métro avant votre destination, prendre les escaliers, faire des étirements ou le ménage.

Comment gérer mon alimentation après l’arrêt du tabac ?

N’essayez pas de faire un régime strict en même temps que vous arrêtez de fumer. Mettez en place une alimentation équilibrée. Si vous ne prenez pas de poids, mais que vous vous contraignez trop, vous risquez de vous épuiser et de ne pas atteindre vos objectifs.

L’arrêt du tabac vous permet de redécouvrir la saveur des aliments, il est donc tout à fait normal d’avoir envie de manger un peu plus.

D’autres raisons peuvent rendre l’arrêt du tabac difficile, que ce soit des difficultés rencontrées dans votre vie privée ou professionnelle. Prenez le temps d’analyser votre situation et n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé qui pourra vous accompagner et vous aider à arrêter de fumer de manière confortable et efficace.

 

Arrêter de fumer est une décision importante pour vous permettre d’être en bonne santé. Cela demande du temps. N’hésitez pas à vous faire aider par un spécialiste, tabacologue ou nutritionniste. Pour plus d’informations, consulter Tabac info service au 3989 (service gratuit + coût de l'appel), de 8h à 20h, du lundi au samedi) ou sur www.tabac-info-service.fr

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

Avec Medelli, trouvez aussi un addictologue
près de chez vous

Rechercher
En savoir plus ? Parlez-en avec un médecin.
Prendre rendez-vous
chargement