Les conditions de remboursement de ma densitométrie Medelli
Mettre en favori

Les conditions de remboursement de ma densitométrie

La densitométrie osseuse est un examen simple, indolore, de réalisation rapide, sans injection, qui permet d’évaluer la densité du squelette et de définir l’ostéoporose.

La densitométrie osseuse est prise en charge par l’assurance maladie sous certaines conditions. Dans quel cadre cet examen est-il remboursé ?

Je ne suis pas encore ménopausée

Pour qu’elle soit prise en charge par la Sécurité sociale, il faut que l’examen ait été prescrit par votre médecin. Pour que son remboursement vous soit accordé, il faut que vous soyez reconnue « à risque » d’ostéoporose. Ce « risque » repose sur des critères précis, reconnus comme « facteurs de risque » d’ostéoporose. Ainsi, quel que soit l’âge :

  • la présence d’une fracture vertébrale (en dehors d'un traumatisme majeur) ;

  • le passé de fracture périphérique non traumatique (sauf le crâne, les doigts, la colonne cervicale) ;

  • ou un passé de maladie ou de traitement qui peuvent provoquer une ostéoporose (maladies endocriniennes, traitement par la cortisone).

Je suis ménopausée. L’examen me sera-t-il remboursé ?

Quelques indications supplémentaires à celles pour la femme non ménopausée :

  • un antécédent de fracture de la hanche chez un de vos parents au 1er degré ;

  • un état de maigreur défini par un rapport poids/taille inférieur à 19 kg/m² ;

  • la ménopause avant 40 ans ;

  • un traitement par la cortisone pendant au moins 3 mois consécutifs, à une dose supérieure à 7,5 mg /j d’équivalent prednisone.

Je suis actuellement sous traitement hormonal substitutif (THS), l’examen me sera-t-il remboursé ?

Si vous n’avez pas de facteur de risque comme précédemment défini, cet examen ne sera pas remboursé.

Quel est le taux de remboursement de cet examen ?

La densitométrie osseuseest prise en charge à 70 % par votre assurance maladie depuis le 1er juillet 2006, au tarif de 39,96 €.

La densitométrie osseuse peut être associée à un examen clinique, et seuls les rhumatologues et les médecins de médecine physique peuvent cumuler les tarifs d’un examen avec une consultation spécialisée.

Si vous êtes reconnue « à risque d’ostéoporose » et si une densitométrie osseuse vous est proposée, elle vous sera remboursée sous certaines conditions.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Je vois en quoi consiste une ostéodensitométrie Medelli
Mettre en favori

Je vois en quoi consiste une ostéodensitométrie

Cette vidéo montre comment se déroule une ostéodensitométrie. L’ostéodensitométrie est un examen radiologique simple et indolore, qui permet de dépister l’ostéoporose.
Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Ma taille a diminué de 4 cm et on me parle d'ostéoporose Medelli
Mettre en favori

Ma taille a diminué de 4 cm et on me parle d'ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie des os qui provoque une fragilité du squelette. Le diagnostic précoce est important car il permet d’en limiter les conséquences, et notamment le risque de fractures osseuses.

Il est possible de prévenirle risque de fractures osseuses en traitant l’ostéoporose.

Avec l’âge, le risque est-il plus important ?

  • Oui car les os deviennent moins résistants et moins denses en vieillissant.

  • Il faut y penser systématiquement après la ménopause, car la chute des hormones fragilise les os.

Quelles sont les conséquences de l'ostéoporose ?

  • L'ostéoporose n'est pas douloureuse, mais elle fragilise les os, et peut être responsable d’une fracture pour un traumatisme mineur.

  • On peut constater une diminution de la taille. Une personne qui fait un tassement (fracture vertébrale) peut perdre deux à trois centimètres

  • En dehors de la colonne vertébrale, les fractures les plus fréquentes sont celles du poignet et du col du fémur.

Comment savoir si je souffre d'ostéoporose avant la fracture ?

  • Le diagnostic de l’ostéoporose repose sur la preuve d’une diminution anormale de la densité osseuse.

  • La perte de taille constitue un indice.

  • Des antécédents personnels ou familiaux de fractures sans notion de traumatisme sont également des signaux d'alerte

  • La radiographie de la colonne ne permet pas d’en faire le diagnostic avec certitude, sauf en cas de fracture d’une vertèbre.

  • L'ostéoporose est diagnostiquée de façon certaine par un examen particulier qui permet de mesurer la densité minérale osseuse, ou DMO. Cet examen très simple et non douloureux s’appelle ostéodensitométrie. C’est votre médecin qui décide et propose cet examen qui est aujourd’hui pris en charge par la sécurité sociale dans certaines indications.

Comment puis-je éviter la fracture ?

  • En cas d’ostéoporose, il convient de consommer des aliments riches en calcium (lait, fromage, certaines eaux minérales…). Par ailleurs, des traitements adaptés pourront vous être proposés par votre médecin. Ils permettent de limiter le risque de fracture.

  • Un apport de vitamine D est également recommandé pour préserver la densité osseuse. On la trouve dans les poissons gras, les œufs, le lait, le beurre.

  • Une bonne hygiène de vie et la pratique d’activités physiques régulières permet de densifier les os.

  • Limitez la consommation d'alcool et arrêtez de fumer.

  • Maintenez un poids et un indice de masse corporelle normaux. Grâce à l'IMC, Indice de Masse Corporelle, on évalue le poids idéal d'une personne en fonction de sa taille et de son poids. L'indice de masse corporelle est valable pour un adulte, homme ou femme (18 à 65 ans). Parlez-en avec votre médecin.

 

Vertèbre normale et vertèbres tasséesVertèbre normale et vertèbres tassées 

L’ostéoporose provoque une perte osseuse qui fragilise les os et entraîne un risque de fracture. La densitométrie osseuse, ou ostéodensitométrie, est l’examen diagnostic de référence.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Place du calcium et de la vitamine D dans la prise en charge de mon ostéoporose Medelli
Mettre en favori

Place du calcium et de la vitamine D dans la prise en charge de mon ostéoporose

La vitamine D permet d’augmenter l’absorption du calcium nécessaire au maintien de la masse osseuse. Une carence vitamino-calcique est un facteur de risque d'ostéoporose : ce sont principalement les personnes âgées, de plus de 80 ans et vivant plutôt en institution, qui peuvent être touchées. Cela étant, avant tout début de prise en charge de votre ostéoporose, une éventuelle carence sera évaluée.

A quoi sert la vitamine D ?

La vitamine D augmente l’absorption du calcium, constituant essentiel des os, au niveau de l’intestin par l’organisme. Elle participe au métabolisme osseux, donc à la minéralisation des os et contribue à leur solidité.
La carence en vitamine D apparait du fait d’une insuffisance d’apport, mais également d’une moindre absorption de la vitamine D, ce qui contribue à l’apparition d’une ostéoporose par perte de la masse osseuse.

Où puis-je trouver de la vitamine D ?

Contrairement au calcium, les aliments contiennent peu de vitamine D. On en trouve essentiellement dans l’huile de foie de poisson (la fameuse huile de foie de morue !), dans certains poissons gras (saumons, maquereaux, sardines), le jaune d’œuf, le beurre, le foie, le fromage.
La principale source d’apport en vitamine D, c’est l’exposition au soleil : la vitamine D étant synthétisée au niveau de la peau sous l’effet des rayons ultraviolets du soleil.
Une exposition au soleil pendant 10 à 15 minutes, tête et bras nus, est suffisante en France, de juin à octobre et si le soleil est au zénith. Mais avec l'âge, la production de vitamine D par la peau diminue. 
En hiver, l’ensoleillement est plus faible et nous sommes très couverts pour sortir. De ce fait, nous produisons moins de vitamine D qu’en été.
Notez que, selon le type de peau, la quantité de vitamine synthétisée peut beaucoup varier. Les peaux foncées doivent être exposées au soleil plus longtemps pour produire la même quantité de vitamine. Attention toutefois  même si un écran total diminue la quantité d’UV atteignant la peau, et donc la synthèse de la vitamine D, il reste absolument nécessaire lorsque l’on s’expose au soleil !
Un apport complémentaire en vitamine D peut être envisagé pour des personnes peu exposées au soleil, souvent âgées et si une carence est retrouvée dans le bilan.

Comment atteindre mon objectif de calcium ?

Le calcium est le constituant majeur de votre squelette. La quasi-totalité de ce calcium sert à la formation et à la solidité de vos os. Il est donc indispensable d’avoir un apport suffisant en calcium.
Le calcium peut être apporté par l’alimentation : les produits laitiers tels que le lait, les fromages, les yaourts, même à 0 % de matière grasse, sont une source de calcium reconnue. Les eaux minérales plates ou gazeuses sont des sources plus ou moins riches en calcium.
Il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour, voire 4 chez les personnes âgées : lait, yaourt, fromages ; pour les fromages, privilégier les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés. La consommation doit être renforcée dès l'âge de 55 ans chez la femme.
Mais, si une carence est avérée, une supplémentation médicamenteuse quotidienne en calcium sera envisagée.

 

L’apport en vitamine D et en calcium contribue à une prévention efficace de l’ostéoporose et est essentiel à la réussite d’un traitement contre l'ostéoporose.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

Avec Medelli, trouvez aussi un rhumatologue
près de chez vous

Rechercher
En savoir plus ? Parlez-en avec un médecin.
Prendre rendez-vous
chargement