Mon enfant est autiste : quelles sont les thérapies possibles ? Medelli
Background

Mon enfant est autiste : quelles sont les thérapies possibles ?

L'autisme, ou plutôt les Troubles du Spectre Autistique (TSA), pouvant prendre des formes très différentes, il existe de nombreuses thérapies autour de l'autisme et il est parfois difficile pour les parents de s'y retrouver. Certaines structures pourront vous aider à trouver la thérapie la mieux adaptée au trouble de votre enfant.

Peut-on guérir l'autisme ?

Il n'existe aucun traitement qui guérirait le trouble de votre enfant. A l'heure actuelle, aucun médicament n'est recommandé pour traiter un TSA, bien que votre médecin puisse parfois prescrire des médicaments agissant sur un trouble associé à l'autisme, comme la perturbation du sommeil.

Cependant, les symptômes de votre enfant évolueront tout au long de sa vie. Dans la grande majorité des cas, cette évolution se fera dans le sens d'une amélioration grâce à un accompagnement adapté. Si l'on ne peut donc pas guérir à proprement parler cette maladie, des thérapies permettent tout de même à de nombreux enfants d'acquérir une autonomie pour mener une vie normale.

Quelles thérapies me proposera-t-on ?

Les thérapies dites « éducatives », ou cognitives et comportementales, sont capitales dans l'évolution de l'autisme. Ces méthodes éducatives stimuleront votre enfant, réduiront les comportements typiques de l'autisme et l'aideront à acquérir une autonomie. En France, les thérapies les plus communes sont les méthodes TEACCH, ABA ou encore Lovaas. Il existe un grand nombre d'autres thérapies (PECS, programme IDDEES, zoothérapies, etc.), plus ou moins répandues et aux résultats variables. Seul un professionnel de santé pourra juger de la pertinence d'une thérapie pour votre enfant.

Quelle thérapie sera la mieux adaptée ?

Aucune thérapie n'offre des résultats systématiques et aucun accompagnement n'est a priori meilleur qu'un autre. Les formes que peuvent prendre l'autisme étant extrêmement variables, chaque enfant réagira différemment aux thérapies proposées. Pour définir l'accompagnement le mieux adapté à votre enfant, prenez contact dans un premier temps avec la Maison Départementale des Personnes Handicapés (MDPH), qui pourra vous orienter efficacement. Le spécialiste qui suit votre enfant, le Centre de Ressources Autisme (CRA), ou encore les associations reconnues d'utilité publique, pourront également vous aider.

Dès l'annonce du diagnostic, entamez au plus vite les démarches pour débuter une thérapie adaptée : plus votre enfant sera pris en charge tôt, plus la thérapie sera efficace.

Quelles structures proposent ces thérapies ?

Aucune thérapie n'offre des résultats systématiques et aucun accompagnement n'est a priori meilleur qu'un autre. Les formes que peuvent prendre l'autisme étant extrêmement variables, chaque enfant réagira différemment aux thérapies proposées. Pour définir l'accompagnement le mieux adapté à votre enfant, prenez contact dans un premier temps avec la Maison Départementale des Personnes Handicapés (MDPH), qui pourra vous orienter efficacement. Le spécialiste qui suit votre enfant, le Centre de Ressources Autisme (CRA), ou encore les associations reconnues d'utilité publique, pourront également vous aider.

La plupart des thérapies éducatives se déroulent au sein d'Instituts Médico-Éducatifs (IME), parfois dans des hôpitaux de jour. Là aussi, le CRA et surtout la MDPH de votre département pourront vous renseigner sur les possibilités proches de votre domicile. Certaines associations ont monté leur propre structure proposant des thérapies spécifiques aux TSA. Tournez-vous uniquement vers des associations reconnues, et demandez toujours l'avis d'un professionnel de santé avant de débuter une thérapie.

Il n'y a pas de traitement psychiatrique spécifique de l'autisme. Un accompagnement psychiatrique n'est nécessaire que si l'autisme de votre enfant s'associe à un trouble psychiatrique comme une dépression, de l'anxiété ou une psychose. La psychiatrie peut également apporter une aide psychologique aux proches, notamment à la fratrie qui peut souffrir de la situation.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

Précédent Suivant
Recette RECETTE

Vivaneau et poêlée de chou

Recette pour 4 personnes - 447 calories par part

Infos Lue 68 fois

Recette RECETTE

Pâtes aux courgettes et artichauts

Recette pour 4 personnes - 371 calories par part

Infos Lue 14 fois

Article ARTICLE

J’arrête de fumer pour ma santé : un schéma pour comprendre

Infos Lue 11 fois
Conseillée par 41 médecins

Article ARTICLE

Vivre au quotidien après un AVC

Infos Lue 62 fois
Conseillée par 893 médecins

Lien LIEN

Je découvre les activités de la Croix Rouge

Infos Lue 10 fois
Conseillée par 126 médecins

Précédent Suivant

Avec Medelli, trouvez aussi un pédiatre
près de chez vous

Rechercher
chargement