Quiz diabète type 2 : que sais-je des risques liés à mon diabète ? Medelli
Mettre en favori

Quiz diabète type 2 : que sais-je des risques liés à mon diabète ?

Vous savez que vous avez un diabète de type 2. Votre médecin vous a expliqué la gravité de cette maladie longtemps silencieuse. Assurez-vous d’avoir compris et retenu quelles peuvent être les complications de cette maladie. Voici un quiz pour évaluer aujourd’hui vos connaissances. Alors, VRAI ou FAUX ? Evaluez vos connaissances en répondant à ce quiz !

 

Quiz diabète type 2

 

Question 1 : 

Selon vous, le diabète mal contrôlé augmente :

1ère réponse :VRAI

Le diabète augmente de 2 à 4 fois le risque de maladie cardiovasculaire (c'est-à-dire le risqued’angine de poitrine, d'infarctus du myocarde, ou d'accident vasculaire cérébral). La prévention de ce risque repose avant tout sur l’équilibre du taux de sucre dans le sang mais aussi sur la correction des autres facteurs de risque cardiovasculaires : hypertension artérielle,excès de mauvais cholestérol (LDL cholestérol) et arrêt du tabac.

2ème réponse :VRAI

15 à 30 % des diabétiques développent une maladie des reins dix à quinze ans après la découverte du diabète. Une normalisation du sucre dans le sang et la surveillance des facteursaggravants tels que l’hypertension artérielle limitent les risques d’atteinte rénale.

3ème réponse :VRAI

Le diabète mal équilibré peut toucher l’oeil en provoquant l’obstruction progressive des petits vaisseaux qui irriguent la rétine. Les risques de complications oculaires augmentent avecl’ancienneté du diabète, le mauvais équilibre de la glycémie et l’hypertension artérielle non correctement traitée.

4ème réponse :VRAI

Le diabète peut toucher directement les nerfs (fibres nerveuses) et/ou la paroi des petits vaisseaux qui les irriguent, et perturber leur fonctionnement. On parle alors de neuropathie diabétique. La survenue d’une neuropathie est favorisé par le mauvais équilibre glycémique, le tabagisme, l’alcoolisme, une insuffisance rénale associée, un trouble circulatoire des membres inférieurs éventuellement associé.

5ème réponse :VRAI

Le diabète favorise les infections bactériennes et mycosiques (champignons) à l’origine notamment d’infections urinaires et cutanées qui peuvent déséquilibrer le diabète. Point important : les complications du diabète s’installent le plus souvent de façon silencieuse.

Question 2 : 

Selon vous, les principaux facteurs de risque cardiovasculaire sont :

1-4 :Vrai

Plusieurs facteurs de risque de maladie cardiovasculaire ont été parfaitement identifiés. Certains peuvent être corrigés comme le diabète, l’excès de mauvais cholestérol (LDL cholestérol), le tabagisme et l’hypertension artérielle.D’autres ne peuvent pas être modifiés, mais incitent à plus de vigilance : l’âge, supérieur à 50 ans pour les hommes, et à 60 ans pour les femmes et les antécédents familiaux de maladie cardiovasculaire précoce.

5ème réponse :FAUX

Seule la consommation excessive d’alcool plus de trois verres de vin par jour chez l'homme et deux verres de vin par jour chez la femme augmente le risque cardiovasculaire.

 

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Diabète et yeux Medelli
Mettre en favori

Diabète et yeux

Vous êtes diabétique, votre fond d’œil doit être contrôlé chaque année, car le risque de troubles de la vue est important. La normalisation du taux de sucre dans le sang et la surveillance ophtalmologique sont vos meilleurs atouts pour conserver longtemps une bonne vue. Vous irez chez l'ophtalmologiste une fois par an.

Que peut-il arriver à mes yeux ?

Le diabète est une des premières causes de perte de la vue avant l’âge de 50 ans dans les pays développés, en l’absence de traitement.Ces complications sont liées à des lésions des petits vaisseaux de l’œil, qui se bouchent progressivement et finissent par ne plus irriguer la rétine convenablement.L’œil compense en créant de nouveaux vaisseaux plus fragiles qui se multiplient et peuvent être à l’origine d’hémorragies à l’intérieur de l’œil.Ces lésions sont dues à un diabète mal équilibré depuis plus de 5 ans.

Quelles sont les causes de la maladie de la rétine ?

Le risque de complications oculaires du diabète augmente avec :

  • l’ancienneté du diabète,

  • le mauvais équilibre, aggravé par l'hypertension artérielle non contrôlée.

Comment puis-je prévenir ou ralentir l’atteinte de la rétine ?

  • Normalisez autant que possible votre taux de sucre dans le sang.

  • Faites prendre votre tension artérielle : elle doit être inférieure à 13/8.

  • Maintenez votre poids de forme, mangez moins de graisses et moins de sucre, faites de l’exercice physique, cessez de fumer, réduisez votre consommation d’alcool.

  • Consultez au moins une fois par an votre ophtalmologiste. Il pratiquera un examen complet, dont un fond d’œil.

Quels sont les traitements ?

Le traitement des complications oculaires est d'abord celui du diabète, c'est-à-dire la réduction de l’excès de sucre dans le sang et la normalisation de la tension artérielle.Le traitement par laser des lésions de l’œil lutte principalement contre les petits vaisseaux sanguins nouvellement formés, et permet de réduire le risque de perdre la vue. Il est réalisé sous anesthésie locale et sans hospitalisation.

Parmi les différentes structures de l'oeil, c'est la rétine qui est touchée par le diabète

Fond d’œil

Les premiers signes du diabète peuvent être dépistés au cours d’un examen complet de l’œil.

Dès la découverte du diabète un fond d'œil est réalisé chez l'ophtalmologiste. Il doit être renouveler tous les ans.

Depuis peu, une photographie du fond d'œil au rétinographe peut être réalisée par un technicien non médecin (souvent proposé dans les maisons ou les réseaux du diabète) et interprétée par un ophtalmologiste

Ces examens sont indolores.

Parmi les différentes structures de l'oeil, c'est la rétine qui est touchée par le diabète
Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Les signes d'une hypoglycémie: un schéma pour comprendre Medelli
Mettre en favori

Les signes d'une hypoglycémie: un schéma pour comprendre

Ce schéma permet de visualiser simplement les signes d’une hypoglycémie. L’hypoglycémie correspond à un manque de sucre dans le sang. Elle est fréquente chez les diabétiques traités par insuline ou par certains médicaments. Voici certains signes qui doivent vous alerter. Votre médecin pourra le commenter avec vous.
www.afrh.fr

 

  • A ce stade, et surtout si vous êtes diabétique, vous devez immédiatement manger du sucre ou boire une boisson sucrée et arrêter toute activité physique, afin d’éviter une aggravation.

  • Vous ne devez vérifier votre glycémie capillaire avec votre lecteur de glycémie, qu’après avoir pris du sucre.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Diabète et pieds Medelli
Mettre en favori

Diabète et pieds

Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

Ai-je un risque de lésion des pieds ?

Les lésions du pied ne touchent pas tous les diabétiques. Elles surviennent seulement en présence de certaines conditions favorisantes, telles que :

  • une diminution de la sensibilité,

  • une mauvaise circulation sanguine,

  • une déformation du pied (par ex. : l’hallux valgus ou « oignon »).

 

Si vous n’avez pas de risque de lésion des pieds : ne badinez pas avec l’hygiène

  • Lavez-vous les pieds tous les jours à l’eau tiède et au savon, de préférence sous la douche. Les bains de pieds prolongés ramollissent l’épiderme et favorisent les ongles incarnés.Séchez vos pieds très soigneusement.Appliquez une crème hydratante et faites-la bien pénétrer.

  • Veillez à ce que vos ongles soient toujours bien coupés. Pour les couper, préférez les ciseaux à bout arrondi, n’utilisez jamais de pince coupante. Taillez vos ongles au carré, cela évite l’ongle incarné. Vos ongles ne doivent pas être trop courts pour que vos orteils ne butent pas contre le cuir de vos chaussures et se blessent. Arrondissez seulement les coins avec une lime en carton.N’allez pas chercher les saletés accumulées sous vos ongles avec un bâtonnet en buis, utilisez plutôt une brosse.

  • Otez en douceur la corne au niveau du talon avec une pierre ponce.

  • N’appliquez aucun coricide sur un cor.

  • Changez de chaussettes tous les jours. Choisissez-les, selon la saison, en coton, en fil d’Ecosse ou en laine.

  • Apportez un soin particulier au choix de vos chaussures et de vos chaussettes, qui doivent être confortables et doivent bien protéger vos pieds.

 

Si vous avez un risque de lésion des pieds

Votre médecin examinera vos pieds et vos chaussures à chaque consultation.

Il vous prescrirades soins réguliers par un podologue (voir encadré), car ces soins sont un moyen efficace de prévenir les lésions des pieds.

En plus des mesures précédentes, vous devez prendre certaines précautions :

  • Inspectez vos pieds tous les jours. Au besoin, aidez-vous d’un miroir ou de quelqu’un de votre entourage.

  • En cas de plaie, même minime (fissure entre les orteils, rougeur autour de l’ongle…) et même si vous n’avez pas mal, vous devez me consulter dans les plus brefs délais.

  • Ne coupez pas vous-même vos ongles et ne réalisez jamais de « chirurgie de salle de bains ».

  • Ne marchez jamais pieds nus.

  • Avant d’enfiler vos chaussures, vérifiez toujours qu’il n’y ait pas de corps étranger.

 

Le podologue (ou pédicure médical)

Le pédicure-podologue est un professionnel reconnu par l’assurance maladie.Il diagnostique et traite l’ensemble des troubles du pied (cors, durillons, ongles incarnés ou hypertrophiques…) et réalise sur mesure des appareils et des semelles orthopédiques.Depuis janvier 2008, les soins de pédicurie chez le pédicure-podologue sont remboursés par la Sécurité sociale pour les diabétiques ayant un risque de lésion des pieds, dans la limite de 2 à 4 séances par an selon la gravité du risque.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
chargement