Séropositivité et voyage : bien préparer mes médicaments Medelli
Background

Séropositivité et voyage : bien préparer mes médicaments

Lors de la préparation de vos valises, passez en revue les médicaments et produits indispensables, et prévoyez un rangement pratique pour le voyage.

Je prépare mon traitement

Grâce à l’ordonnance remise par votre médecin, vous pouvez disposer d’une quantité suffisante de médicaments pour toute la durée du voyage et du séjour, ainsi que d’une réserve supplémentaire d’environ une semaine, en prévision d’un retour retardé, de perte ou de vol de bagages, ou encore d’autres aléas entraînant une consommation supérieure à la normale (vomissements répétés…).

Vérifiez sur les notices de vos médicaments les précautions à prendre pour respecter leurs conditions de conservation. Emportez des sacs en plastique étanches en cas de séjour itinérant en climat humide, une Thermos à réfrigérer ou un sac isotherme si la température locale est supérieure à 25° C.

Veillez à répartir la quantité totale de médicaments dans différents bagages, en prévision du risque de perte ou de vol. Emportez au moins 3 jours de traitement en bagage à main, et répartissez le reste dans plusieurs bagages en soute.

Rangez vos comprimés dans des boîtes de médicaments anodines (flacons de vitamines, par exemple) ou des piluliers, si le pays de destination interdit officiellement l’entrée aux personnes séropositives. 

Conservez sur vous le certificat médical établi par votre médecin, si une injection doit être réalisée pendant le vol.

Placez vos médicaments dans différents bagages. Ayez sur vous votre certificat médical.Placez vos médicaments dans différents bagages. Ayez sur vous votre certificat médical.

Je n’oublie pas d’emporter :

Une crème solaire haute protection et des vêtements protégeant du soleil.
Une pharmacie pour les urgences (médicaments contre fièvre, douleur, diarrhées, vomissements, antiseptiques, pansements…).
Une réserve de préservatifs de bonne qualité, en raison du risque de transmission du VIH (coexistence de plusieurs virus dans le monde) et d’autres infections sexuellement transmissibles.
Des répulsifs anti-moustiques.

Il est absolument déconseillé, même si cela est tentant en vacances, d’interrompre votre traitement à l’occasion d’un voyage : en effet, cet arrêt peut entraîner de la fièvre, des douleurs ou des courbatures, ce qui gâcherait votre voyage, et risquerait de diminuer l’efficacité du traitement à long terme et de favoriser l’émergence de résistance.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

Précédent Suivant
Article ARTICLE

Témoin d'un arrêt cardiaque : j'applique les gestes qui sauvent

Infos Lue 243 fois
Conseillée par 1218 médecins

Recette RECETTE

Spaghetti au four sauce napolitaine

Recette pour 4 personnes - 421 calories par part

Infos Lue 14 fois

Article ARTICLE

Mon bébé peut-il avoir de l'asthme ?

Infos Lue 38 fois
Conseillée par 240 médecins

Recette RECETTE

Sandwich de muffin aux œufs

Recette pour 1 personne - 498 calories par part

Infos Lue 9 fois

Précédent Suivant

Avec Medelli, trouvez aussi un infectiologue
près de chez vous

Rechercher
chargement