Témoignage de Jean-Michel : il reprend une vie normale, guéri de son hépatite C Medelli
Background

Témoignage de Jean-Michel : il reprend une vie normale, guéri de son hépatite C

L’hépatite C de Jean-Michel a été dépistée en 1997. Dans l’attente d’une greffe de foie, il bénéficie d’un nouveau traitement qui a marqué un tournant dans sa vie. Voici son témoignage.

« Avec mon premier traitement, il y a longtemps, j'ai eu très vite quelques difficultés au niveau de la tolérance et j’avais des effets secondaires assez importants, voire ravageurs : j’ai été hospitalisé en soins intensifs pendant une semaine, avec trois jours de pronostic vital engagé suite à une encéphalopathie médicamenteuse. »

 

La difficulté d’avoir une vie sociale

« Après mon encéphalopathie, j’ai été placé sur une liste d’attente pour une greffe de foie, j’y suis toujours d’ailleurs. » 

Sa maladie et la prise de traitements lourds ont contraint Jean-Michel a cesser son activité professionnelle.

« En plus d’être malade physiquement, j’avais beaucoup de difficultés à m’exprimer, à penser, à me concentrer et j'en suis tout juste remis.

J'étais commercial dans une entreprise de matériaux de construction, donc cela nécessite quand même une concentration et une réactivité, choses que j'avais complètement perdues. J’ai été obligé d’arrêter de travailler. »

 

Un traitement décisif

Son hépatite s’aggravant, Jean-Michel a pu bénéficier d'un nouveau traitement.

« Avec ce traitement, j’ai vu une nette amélioration de mon état général, notamment sur la fatigue physique. Je n’ai pas de maux de tête, de courbature et, surtout, j’ai eu la surprise d’avoir de bons résultats sanguins ! Le virus a disparu et c'était le but, je me considère aujourd’hui comme guéri.

Et puis, au bout de dix-sept ans de traitements lourds, ça donne quand même une sacrée bouffée d'oxygène.

Mais si j'avais pu bénéficier de ce traitement il y a quelques années, je serais probablement toujours dans la vie active, je gagnerais ma vie tranquillement. Donc, je ne peux que conseiller à tous les gens qui hésitent à suivre un nouveau traitementde le faire, pour continuer à avoir une vie sociale, chose que je n'ai pas eue et que je redécouvre maintenant. »

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

chargement